dimanche 5 mars 2017

La Ronde des Albums #1




Petite sélection d'albums à dévorer
Sélection du samedi soir, 22h41.


Régulièrement, je me retrouve dans les rayons albums des librairies et bibliothèques, à explorer tous les recoins des étagères, sans franchement savoir comment j'avais atterri là. Attirée de prime abord par les illustrations de ces livres, parce que franchement certains sont de véritables livres d'art !, j'ai vite découvert toute la poésie cachée entre leurs pages.

J'ai envie, avec cette petite série d'articles, de leur dédier un espace un peu plus grand sur mon blog. Je ne chronique pas forcément tous les albums que je lis, surtout ceux que je lis rapidement en librairie, et je n'en parle pas toujours en vidéo (mais ça, ça va peut-être changer, je dis çaaaaa… #lartduteasing). Et puisque je les aime énormément, c'est un peu ballot tout de même ! Avec « La ronde des albums » (voyez le lien avec le bal, tout ça?!), je vais vous présenter de manière régulière* trois albums que j'ai déjà lu (et adoré) et trois albums que je souhaite absoluuuument découvrir.

Et surtout, n'hésitez pas à réagir, à me conseiller vos propres coups de coeur !

* fait référence à ma propre interprétation de la régularité pour la publication d'articles sur mon blog



J'ai lu, et adoré 

Pour cette première édition, le choix a été difficile. J'ai finalement décidé de vous présenter des albums que j'avais lu il n'y a pas si longtemps, et dont je me souvenais bien. Ça sera l'occasion de relire ma pré-sélection pour le prochain article (et j'ai déjà hâte!).



La prisonnière du brouillard
Guillaume Guéraud & David Sala
Edition Casterman

Mon amour pour cet album s'exprime principalement pour ses illustrations, qui me collent des frissons à chaque fois que je les regarde. Elles dégagent une froide atmosphère dans laquelle j'aime me perdre, il y a ce petit côté poético-mélancolique que j'aime tant. L'histoire les met bien en valeur même si celle-ci n'est pas la plus originale ou transcendante, disons qu'elle constitue plus le support aux illustrations.




Une maison à hanter
Morgane de Cadier & Florian Pigé
Edition Balivernes

J'ai longuement hésité avec Tout là-haut, pour lequel j'ai une petite préférence (en même temps il se passe sur la banquise, comment voulez-vous...), mais bon, je pense que je vous ai déjà bien cassé les pieds avec. Et puis Une maison à hanter est plein de charme également. Visuellement c'est encore une fois une réussite et puis cette histoire.. Elle est si douce, grandir, trouver sa place, se faire des amis, de biens jolis thèmes, abordés d'une bien jolie façon.



Love - Le Renard
Frédéric Brrémaud & Frederico Bertolucci
Edition Ankama

Celui-ci est plutôt hybride entre l'album et la bande-dessinée mais sa présence ici était indispensable ! La série Love nous parle d'animaux sauvages, c'est beau, c'est cruel et c'est loin d'être enjolivé ; dans ce tome, nous suivons un renard borgne qui semble tout faire à contre courant... La petite particularité de cet album est qu'il est dénué de tout texte mais je vous assure que l'on en a pas besoin, les animaux sont tellement vivants que leur expression nous parle bien plus que le ferait du texte. 



Il me reste à découvrir


L'histoire en vert de mon grand-père 
Lane Smith
Edition Gallimard
 
Il me semblait tout naturel de commencer par celui-ci, c'est un album que j'ai découvert il y a bien longtemps maintenant. J'ai eu un coup de foudre pour ses graphismes et son résumé, c'est bien le genre d'histoire qui marche à tous les coups avec moi, mais je ne l'avais pas pris. J'ai vite regretté mais je ne l'ai jamais revu en librairie, et pourtant je continue toujours à le guetter au coin d'un rayon.



Secrets des océans 
Illustré par Eleanor Taylor
Edition Piccolia

J'ai pas hésité bien longtemps non plus avant de vous présenter celui-ci. En fait c'est ma découverte du matin même, celle qui a un peu fait l'existence de cet article. Nan mais regardez-moi cette couverture ! Et je vous assure que l'intégralité du livre est de cette qualité, quand je parlais de livre d'art, celui-ci illustre très bien mes propos. Ce qui m'a également séduit est la mise en lumière de toutes ces créatures peu connues et peu mises en avant, parfois microscopiques, qui peuplent les océans.



Louis parmi les spectres
Fanny Britt & Isabelle Arsenault
Edition de la Pastèque

Et pour finir je voulais absolument citer un album d'Isabelle Arsenault que j'ai découverte grâce à Fiona. Il n'a pas été difficile de me convaincre, les illustrations sont magnifiques et pleines de poésie à elles seules, et ce que dit Fiona des histoires a achevé le peu de résistances qu'il me restait.

La chronique de Fiona, c'est par ici !

7 commentaires:

  1. J'avais déjà lu du bien de Love - Le Renard, donc il me tente plutôt bien.
    Autrement, merci pour la découverte des autres albums :)

    RépondreSupprimer
  2. Super cet article !
    Love Le Renard me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  3. Je garde en tête cette sélection, si j'ai envie de lire un album, je viendrai par ici ;) !

    RépondreSupprimer
  4. Love - Le Renard est magnifique, il est dans ma collection d'album <3
    Il y a tellement de petites pépites !

    RépondreSupprimer
  5. Je classerai plutôt Louis parmi les spectres dans la "case" BD mais dans tous les cas c'était une superbe lecture que j'ai pu faire la semaine passée. J'ai beaucoup les publications de cet éditeur québecois (déjà parce que c'est lui qui publie la série des "Paul"^^)
    Bonne semaine Laura et merci pour les découvertes! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais tu as raison, j'aurais dû le mettre dans le même panier que Love ^^ Ah c'est un éditeur que j'ai découvert avec cet article, je vais jeter un oeil à Paul alors ! Bonne semaine à toi :)

      Supprimer
  6. Comme cet article est joli, beau travail BRAVO!
    Belle journée :)

    Elodie
    http://lafoliedesmotsetdesimages.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer