lundi 30 janvier 2017

Le Vagabond des étoiles


LE VAGABOND DES ETOILES
Jack London
Edition Libretto
Coup de coeur !


Résumé

Confiné dans l’espace le plus surveillé d’une prison, Darrell Standing, sorte d’alter ego de London (lui-même incarcéré en 1894), va réussir l’exploit de s’évader ! Il le fait magistralement en revivant par la pensée ce que furent ses vies antérieures : naufragé sur une île déserte, légionnaire en Palestine, viking à bord d’un vaisseau guerrier, gamin assistant au massacre d’une caravane de pionniers ou même époux d’une princesse coréenne… Des situations radicales où le héros témoigne de la folie des hommes et où London, une nouvelle fois, dans une fable toute de bruit et de fureur, véritable cathédrale dédiée à l’Imaginaire et à la Justice, donne la mesure d’un talent hors-norme.

Première phrase : Bien souvent, au cours de mon existence, j'ai éprouvé une impression bizarre, comme si mon être se dédoublait : d'autres êtres vivaient ou avaient vécu en lui, en d'autres temps ou en d'autres lieux.


Ce que j'en pense

A force d’entendre du bien à propos de Jack London, l’envie de découvrir son œuvre a pointé le bout de son nez. Ma première expérience aura donc été celle du Vagabond des étoiles dont le résumé me tentait tout particulièrement et, point de suspense, elle fut très concluante !

Fascination est le maître mot de ma lecture, à différentes échelles. Tout d’abord dans l’acte même de lire, vous savez cette impossibilité de lâcher votre livre ? Cet effet magnético-magique qui vous fait oublier à peu près tout le reste et vous permet une immersion totale et délicieuse dans votre lecture ? Eh bien, c’est cela. Il est assez rare qu’un texte parvienne à ce point à m’envelopper et quand c’est le cas, je sais pourquoi j’aime lire.

J’ai également été fascinée par les passages où notre personnage évoquait les mécanismes lui permettant de détacher son esprit des souffrances de son corps. Il y avait quelque chose de jouissif dans cette évasion mentale, dans cette supériorité de l’esprit et finalement, dans la liberté de notre condamné. J’étais tellement subjuguée par les rouages de cette échappée que j’en étais, parfois, presque triste de quitter la prison pour découvrir les récits de ses voyages antérieurs.

Mais ces derniers permettaient de couper avec l’environnement carcéral, froid et immobile. On se retrouvait plongé au cœur d’aventures aux personnages divers, prince ou naufragé, qui m’ont rappelé des récits d’aventure que j’ai pu découvrir plus jeune, dans la forme tout du moins.

Ma lecture aura donc été très très chouette, et je ne doute pas retrouver la plume captivante de Jack London sous peu !

2 commentaires:

  1. L'immersion totale m'a donné envie, merci du partage :-)
    Belle journée.

    Elodie

    RépondreSupprimer
  2. Même si ce livre à l'air sympa, je pense que je vais découvrir cet auteur avec le célèbre Croc-blanc plutôt. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer